Comment gérer douleurs du cycliste

La tendinite rotulienne : manivelles trop longues, selle trop basse, braquets trop grands, position en bec de selle.

La tendinite du quadriceps (hyperflexion du genou) : selle trop basse.

Douleur rotulienne externe : selle trop haute, trop grande liberté de rotation dans les cales (contrôler egalement le mouvement du bassin)

Tendinite de la patte d’oie (haut tibia interne) : axe pédale orienté vers le bas ou pédales auto orientent l’axe du pied vers l’extérieur

Douleurs aux jumeaux (creux du genou) : assise trop haute (hyperflexion), déhanchement.

Douleurs Ischio-Jambiers (cuisses postérieures) : assise trop basse (hyperflexion), manque de souplesse, pied trop engagé sur la pédale

Douleur à la pointe du coude ou avant bras : bras trop tendus ne fonctionnant plus comme amortisseurs (cintre trop loin)

Fourmillement des doigts : poignets pliés (hyperflexion), appui important des mains sur le cintre, bec de selle basculant vers le bas (douleuraux quadriceps)

Douleurs aux quadriceps : Selle trop basse (hyperflexion), selle dont le bec pointe vers le bas), position trop avancée

Douleurs aux adducteurs : selle trop large

Point de coté : coudes trop collés au corps, digestion en cours

Douleurs cervivales et dorsales : guidon mal centré, trop large ou trop étroit, différences hauteur cocottes, selle trop haute, position trop allongée (ou au contraitre trop ramassée) NB les personnes qui souffrent du dos ont tendance à tort à vouloir se redresser !

Lombalgies : MI longueurs différentes > 1cm, bec de selle vers le haut ou selle mal fixée, selle trop haute, trop grands braquets, position allongée bras tendus

Douleurs au tendon d’Achille : selle trop basse ou trop en avant, manivelles trop grandes, mauvais engagement du pied, différence longueur des MI

Induration perinéales : selle trop dure, trop large ou trop étroite, asise hors creux de la selle, selle trop haute, sur-engagement des cales hachant le pédalage.

Engourdissement de la verge : selle trop étroite, bec de selle vers le haut, assise hors creux de selle, mauvais recul de selle ou guidon trop avancé.

Brûlures aux pieds : serrage trop important des sangles des chaussures, semelles chaussures pas assez rigides, mauvaise position des cales qui sont sur-engagées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.