Comment choisir l’inclinaison de la selle

Inclinaison de selle : On aurait tendance à entendre et retenir qu’il faut une selle parfaitement horizontale … un bon point de départ.

2 situations sont alors possibles:

Selle inclinée vers le haut +2° : incidence impact negatif sur douleur au dos, car rend difficile la bascule du bassin vers l’avant et donc augmtation des tensions cervicales pour compenser.

Selle inclinée vers le bas -2° (max 8°) : favorise la rotation antérieur dui bassin et améliore la posture. la siphose lombaire moins grande et extension cervicales moindre pour regarder en avant. Répartition meilleure des masses et diminution des appuis sur les tissus mous. Réduit l’incidence des douleurs au dos.

important: être mobile au niveau des hanches est très important pour le cycliste (toucher ses orteils doit être une base pour le cycliste)

Les problèmes dût à une mauvaise inclinaison de selle

Problème 1 : Selle trop haute et trop reculée

Cela augmente l’étirement des chaînes musculaires postérieurs en augmentant la distance selle – cale et provocant les douleurs au niveau de l’arrière et du centre du genou, engourdissement au niveau des pieds, tension et douleur au niveau du dos. Manque de contrôle moteur du genou par diminution de l’activité des quadriceps.

Problème 2 : trop basse et trop avancée (voire trop inclinée vers l’avant)

Il y a alors une sur-utilisation de nos quadriceps. Trop de pression derrière la rotule et de compression au niveau du genou. Douleurs diffuses au niveau du genou, derrière la rotule, douleurs au niveau des quadriceps.

Liens utiles : inclinaison de la selle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.